Aller au contenu principal

Histoire de la commune de Crots

-A +A
Crots

Dénommé à l'origine "Las Crôtas" en patois local (caves voûtées), le village s'est constitué vers le XIIIème siècle.

Initialement, l'habitat se situait aux environs de ce qui deviendra plus tard St Jean, sur une voie antique qui courait du Piémont en Provence en rive gauche de la Durance, par les Orres, Boscodon et la "moutte" de Montmirail.

Dès le XIVème siècle, une enceinte fortifiée, aujourd'hui disparue, est édifiée. C'est à l'intérieur de celle-ci que sera érigée à la même époque une belle et grande église romane dédiée à St Laurent, Saint Patron du village. Cette église est inscrite, comme le château de Picomtal, à l'inventaire des Monuments Historiques.

La commune des Crottes existait donc déjà en tant que telle en 1198. Riche en forêts et en pâturages, elle a toujours joui d'une très grande indépendance. C'est en effet sur son territoire que fût fondée en 1130, grâce aux libéralités de Guillaume, dernier sire de Montmirail, l'Abbaye Chalaisienne de Boscodon. Celle-ci, magnifique témoin de l'architecture romane, restaurée à partir de 19672, est devenue un élément majeur du patrimoine local.

La commune de Crots s'étend sur 5669 hectares. Répartis entre le chef lieu et une trentaine de hameaux ou lieu-dits, elle comptait jusqu'à 1500 habitants au milieu du XIXème siècle contre 912 de nos jours.

En novembre 1959, la mise en eau de la formidable retenue du Lac de Serre-Ponçon va entraîner un grand exode de population avec la submersion de plusieurs villages, mais va permettre le développement d'une grande activité touristique, notamment l'été